icône de disque dur

Sauvegardez vos données régulièrement !

La sauvegarde des données est un problème sous-estimé de la plupart des utilisateurs d’ordinateur, qu’ils soient lambda ou confirmés. Généralement, on y pense pas et c’est seulement le jour ou il arrive une catastrophe qu’on se dit qu’on aurait du faire un backup de nos données… Malheureusement, à ce moment-là il est souvent trop tard.

La semaine dernière, j’ai voulu formater une clé usb pour la rendre bootable et y installer l’utilitaire memtest86+. Pour ce faire, j’ai utilisé Diskpart, fourni avec Windows. Au moment de sélectionner le disque à effacer, je suis allé trop vite et j’ai fait un clean des partitions de mon disque de données…

Là, c’était le drame ! Sur ce disque se trouvaient toutes mes photos, toute ma musique, mes documents, mes films, etc… Sachant qu’il existait des logiciels de récupération de données, je me suis renseigné sur internet pour trouver celui qui me permettrait de récupérer mes données (ou du moins, le plus possible).

J’ai commencé par utiliser l’outil  TestDisk de CGSecurity. Gratuit et en français, il a été suffisamment performant pour retrouver deux des trois partitions présentes sur mon disque dur. Il lui a suffit de réécrire la table des partitions pour qu’elles soient de nouveau accessible. Le problème c’est que c’est la troisième partition qui m’importait le plus…

Avant de l’utiliser jusqu’au bout, j’ai donc testé d’autres logiciels pour comparer les résultats et tenter de récupérer toutes les partitions d’un coup. Manque de bol, aucun logiciel n’y réussi. Après avoir récupéré ces deux partitions, j’ai utilisé un logiciel permettant de récupérer des fichiers supprimés. Mon premier choix s’est porté sur getDataBack for NTFS mais c’était une mauvaise idée. Le soft détecte vos données mais la récupération n’est disponible que dans la version payante! À tout hasard je suis allé voir sur leur site web combien coûtait la licence : ~ 100€ … Bien évidemment, j’ai laissé tomber.

J’ai utilisé au final l’outil Restoration. Gratuit, super simple d’utilisation. Je n’ai pu récupérer qu’une partie des données cependant. Ma malchance ne s’arrêtant pas là, le disque dur s’est mis à déconner. Problèmes de contrôle de redondance cyclique… Là j’étais mal. J’ai sauvegardé tout ce que j’ai pu sur un disque dur externe et j’ai formaté le disque. Le problème n’était toujours pas réglé. Après une rapide recherche sur internet, j’ai téléchargé l’outil de diagnostic de Seagate (la marque du disque dur) alias Seatools for windows (existe aussi en mode DOS).

Petite astuce pour ceux qui seraient ammenés à devoir utiliser Seatools pour DOS : si vous n’avez pas de cd vierge ou de graveur sous la main, vous pouvez installer le programme sur une clé USB afin de booter dessus. IL suffit de télécharger le programme Image Writer, gratuit et en anglais. Je ne saurais dire pourquoi mais la méthode classique de formatage de la clé usb avec diskpart et le xcopy pour copier le contenu de l’iso sur la clé usb ne semble pas fonctionner avec Seatools. Au redémarrage, l’ordi ne boote pas sur la clé. C’est pourquoi j’ai utilisé Image writer.

Seatools n’a pas pu réparer les secteurs défectueux de mon disque dur. En revanche, bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’il est toujours sous garantie et que j’ai pu faire une demande de remplacement pour mon disque auprès de Seagate. Je vais envoyer le matériel ce weekend et je devrais recevoir un nouveau disque dur d’ici une semaine ou deux. Ça tombe bien car, avec les problèmes d’approvisionnement à cause des inondations en Thaïlande, ça m’aurait embêté de devoir racheter un disque dur de 500Go à 80€ …

Pour conclure, je vous conseille fortement de faire des backups réguliers de vos données ! Un problème peut survenir à n’importe quel moment et ce serait vraiment dommage de perdre toutes vos photos ou autres documents importants. Heureusement pour moi, j’avais fait un backup de mes photos il n’y a pas très longtemps et du coup, il ne m’en manque presque pas. Par contre tout le reste est perdu. Donc pensez-y ! Ayez toujours un disque dur dédié aux sauvegardes ou bien songez aux solutions d’hébergement dans le cloud ( skydrive, picasa web, ou votre propre serveur chez 1&1 ou OVH), ça ne coute pas grand chose et c’est vraiment très important :) Vous serez vraiment heureux si votre disque principal crash sans que vous ayez à perdre des heures avec des softs de récupération de données qui n’apportent aucune garantie de succès !

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *