Introduction à Alfresco

logo AlfrescoJe travaille actuellement à l’intégration de la solution ECM open source et gratuite Alfresco. Cette application web développée en JEE permet d’ordonner l’information et de l’afficher de manière organisée pour l’utilisateur. Elle accepte tout type de documents (word, open office, excel, e-mails, images de différents formats, dossiers) et propose un jeu de fonctionnalités tels que la modification des documents, l’ajout de propriétés customisées, le téléchargement, l’annotation avec des tags personnalisés, etc. Bien entendu, Alfresco est multi utilisateurs et permet une gestion fine des droits d’accès en lecture/écriture. C’est un outil qui peut s’avérer très utile pour les entreprises ou les organismes qui produisent une documentation importantes et qui voudraient faciliter leur centralisation et leur consultation.

Alfresco étant une solution open source, il est possible d’étudier et de modifier son code source et également de développer des extensions pour étendre ses fonctionnalités ! Cet article a donc pour but de vous expliquer comment configurer votre environnement afin de pouvoir commencer à développer votre propre module Alfresco. :  )

1. Télécharger Alfresco, Java et Eclipse

Pour travailler sur Alfresco, j’utilise l’IDE Eclipse. Vous pouvez le télécharger dans sa version JEE à cette adresse. Il vous faut également un JDK. la version actuelle est la 1.6 update 21. Enfin, récupérez Alfresco Community Edition (gratuite) sur le site officiel. Ayant rencontré quelques problèmes liés à un bug graphique sur l’installeur Windows, je vous conseille d’utiliser la version archive compressée. Visitez cette page et choisissez  le package alfresco-community-tomcat-3.3g.tag.gz ou le .zip selon votre OS.

Pensez également à télécharger le SDK Alfresco qui correspond à votre version d’Alfresco CE. Pour les tutoriels de ce blog, j’utiliserai la version 3.3g (et donc le SDK 3.3) mais sachez que Alfresco 3.4a ne devrait pas tarder à sortir. Par conséquent, vérifiez bien les versions du SDK et d’Alfresco CE lorsque vous les télécharger !

2. Installez et configurez vos logiciels

Commencez par installer le JDK. Par défaut, il s’installe dans C:\programmes\Java\jdk<version> sous Windows 7. Une fois fait, pensez à créer la variable d’environnement JAVA_HOME pointant vers ce dossier. Vous pouvez également ajouter ce dossier à la variable d’environnement PATH.

Décompressez ensuite l’archive Alfresco à la racine de votre disque dur, de façon à ce que le chemin d’installation soit C:\Alfresco. Vous n’êtes pas obligé de l’installer sur le disque C: mais il est important que le chemin d’installation ne comporte aucun espace ! Ne l’installez pas dans C:\Program Files\… par exemple.

Les données intégrées à Alfresco sont stockées dans un repository (le contenu des fichiers) et dans une base de données MySQL (les méta-données des fichiers). le repository se trouve dans le dossier /alf_data. Pour instancier la base de données, vous pouvez soit utiliser le script db_setup.bat qui se trouve dans /extras/databases/mysql (pensez à vérifier les chemins relatifs et à ajouter la commande mysql à votre variable PATH si elle n’est pas reconnue) ou bien lancer alf_start.bat (je le recommande).

Vous pouvez ensuite décompresser l’archive du SDK Alfresco et l’importer dans votre workspace Eclipse pour accéder aux différents projets sample ainsi qu’au SDK Alfresco embedded qui vous fournit toutes les librairies nécessaires à vos développements futurs !

Je vous laisse suivre la partie concernant l’installation du SDK sur le wiki Alfresco pour vous guider. Pensez bien à ajouter le dossier /alfresco/bin à votre variable PATH et à paramétrer le compiler en 1.6 dans Eclipse !

sdk alfresco sous eclipse

3. Testez vos projets

Vous êtes maintenant prêts à tester les exemples d’extensions fournis avec le SDK. Sachez que pour qu’ils fonctionnent, la base de données MySQL doit être lancée. Vous pouvez utiliser le script alf_start.bat et fermer la fenêtre tomcat qui gère l’application alfresco ou bien créer votre propre script pour ne lancer que MySQL. Il est assez simple de s’inspirer du script alf_start.bat pour ça.

Si vous rencontrez des difficultés pour exécuter ces SDK, reprenez les procédures depuis le début. Vérifiez bien vos variables d’environnement, notez bien les messages d’erreur qui s’affichent dans la console et faites une recherche sur votre moteur de recherche favoris.

Il existe plusieurs ressources pour aider les développeurs sur Alfresco. En voici une liste non exhaustive :

Nous verrons dans un prochain tutoriel comment utiliser les scripts ANT pour déployer les modifications réalisées sur Alfresco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *